Friday, February 01, 2008

Demain

Je recommence à travailler.
J'ai un shift au restaurant.
Et la semaine prochaine, plusieurs. Plusieurs, plusieurs.
Et tout sera pareil comme avant.
Je ne veux pas que tout soit pareil comme avant.

Je ne veux pas avoir l'impression de rester sur place, que chaque jour se ressemble, que Allen et moi on ne se croise même plus. Je ne veux pas passer tellement de temps à servir des plats que j'oublie ce que fait un filtre 81EF. Parce qu'avec le temps, sans caméra dans les mains, je commence à douter de mes capacités, de mes ambitions. Je ne veux pas commencer à me demander si mes rêves sont réalisables, si la vie que je veux vraiment est possible. Si j'aurais dû faire comme tout le monde et abandonner le cinéma.

J'ai fait un rêve hier soir.
Juste avant de me coucher, j'ai terminé un livre intitulé The Big Show. Un livre sur les Oscars, un chapitre par an, expliquant les composants nécessaires pour mettre sur pied le grand show de l'Académie.

Tout à coup, j'étais en haut des marches. Les gens applaudissaient et je voyais Nicole Kidman, les bras tendus, une enveloppe dans l'une, la statuette dans l'autre.
L'enveloppe lisait Best Cinematography. La statuette, mon nom. Sans faute d'ortographe.

Et je me suis retournée.

'Every year I watched the Oscars, I waited to see a woman win the award for best cinematography. In all honesty, I consider myself an ambitious woman, but I never thought it would be me.'

* * * *

How does a person start here and get to there.
I woke up wondering if that path even exists.

3 Comments:

Blogger vanou said...

I'm sure you can if you want it, but you'll have to work very very hard.
Sell yourself!

And don't ever give up.

4:25 AM  
Anonymous Christelle said...

The path may not go straight to your dream, but après quelques virages et rallongis, on y arrive tout de même!! :) Don't worry.

6:05 AM  
Anonymous Caroline said...

Mapie, c'est quand on y croit que ça finit par arriver. Surtout, ne lâche pas!

11:15 PM  

Post a Comment

<< Home